Dans la toile – Vincent Hauuy

Obsédant, glaçant et démoniaque, Dans la toile, totalement addictif, m’a ôté le sommeil et transformé en ermite. Oscillant sur la frontière trouble et floue entre réalité et folie, Vincent Hauuy joue avec le lecteur, l’embrouille, distribuant autant d’indices que de fausses pistes. Il nous livre avec brio un troisième livre à l’intrigue hitchcockienne particulièrement retorse.

L’histoire

Isabel Gros est une miraculée. Seule survivante d’une fusillade, elle a passé deux semaines dans le coma. Contrainte d’abandonner sa carrière de critique d’art et ne supportant plus la vie citadine, elle quitte Paris avec son mari, pour s’installer dans leur nouveau chalet, au cœur des Vosges. Souffrant de graves séquelles, Isabel pense se reconstruire grâce à la peinture. Mais le malaise qu’elle ressent dès son arrivée va rapidement se transformer en terreur.

Mon avis

De la difficulté de parler d’un livre que je meurs d’envie de chroniquer mais dont je ne veux pas te spoiler une miette !

Je pourrais me contenter de ces deux mots :

LIS LE !

Parce qu’il est génial ce thriller, qu’il va t’embarquer, te bousculer, que tu vas te faire mener par le bout du nez !

Tu vas tourner les pages, haletant, incrédule, cherchant à comprendre, happé par les démons d’Isabel, ses peurs, sa folie…

Car le thème central est là : suite à la fusillade, Isabel a-t-elle sombré dans la folie ? Le traumatisme l’a t’il plongé dans un monde de fantasmagorie glauque ?

Ne compte pas trop sur Vincent Hauuy pour te faciliter la tâche. A toi de démêler les fils, de te débrouiller avec les indices qu’il parsème, avant de t’asséner dans une seconde partie époustouflante, la révélation que tu n’avais pas vu venir.

Avec un talent de conteur psychopathe consommé, l’auteur nous dévoile une héroïne tourmentée, hantée, et, alternant avec son présent traumatisé, nous retrace ses souvenirs au sein d’une famille aussi dysfonctionnelle que fascinante.

Au fil du récit, le lecteur sombre dans la même paranoïa qu’Isabel, se méfiant de tous les personnages, peinant à démêler le vrai du faux. Les montagnes vosgiennes prennent une dimension lugubre et inquiétante. L’auteur joue avec les perceptions de son héroïne pour mieux nous perdre dans un labyrinthe de suppositions.

Tu le sais, j’ai beaucoup aimé les deux premiers romans de Vincent Hauuy. Sa plume concise, cinématographique, m’a conquise dès les premières lignes du Tricycle rouge. A mon sens, Dans la toile est encore plus réussi. C’est, en tout cas, mon préféré. L’auteur excelle dans le genre du thriller, il semble être dans son élément. Le style fluide, haletant, attrape le lecteur, le tient, le retient. C’est un livre qui se dévore. Pris dans la toile le lecteur oublie le temps, les heures. Seule compte la nécessité de comprendre, de savoir.

Avec ce troisième opus, Vincent Hauuy nous montre qu’il est de la même étoffe que Stephen King. L’hommage au maître spirituel apparaît d’ailleurs en filigrane dans le récit, comme une filiation.

En bref

Avec ce thriller sombre aux portes de la folie, Vincent Hauuy confirme son talent pour raconter des histoires qui privent ses lecteurs de sommeil. Un récit brillant, à découvrir absolument.

En LC avec Isa la Rousse dont tu peux retrouver l’avis ici.

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Isa dit :

    C’est vrai qu’il est difficile d’en parler sans dévoiler le moindre indice 😄

    Très bon roman encore une fois!

    J'aime

  2. Maned Wolf dit :

    Ohh les filles ! Je savais même pas qu’il existait 😀 je fonce l’acheter!!

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Tu vas l’adorer 😉

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s