Ma PAL (prévisionnelle) de juin

Ce mois-ci, le maître mot est plaisir ! Au programme : deux de mes auteurs préférés, Joyce Carol Oates et John Irving, un polar parce que c’est un genre que j’adore et du steampunk pour changer de dimension temporelle.

Corky – Joyce Carol Oates

9782253099703-T

Il figurait dans une de mes PAL de printemps mais je n’avais pas eu le temps de me lancer dans sa lecture. Cette fois-ci je me suis promis de ne pas faire l’impasse, d’autant que j’ai très envie de le lire.

Trois journées dans la peau d’un homme. Trois journées au cours desquelles sa vie va basculer. A l’approche de la quarantaine, Jerome Corcoran, que l’on surnomme « Corky », a de quoi dresser un beau bilan : une situation professionnelle flatteuse, un avenir politique prometteur et de nombreuses conquêtes amoureuses. Mais seule une femme compte à ses yeux : Thalia, la fille de son ex-épouse. Au cours d’un week-end, la jeune fille, qui semble impliquée dans un scandale politico-financier, disparaît; et le passé de Corky, qu’il avait cherché à effacer, refait surface…

Avenue des Mystères – John Irving

51fffSg0dLL._SX327_BO1,204,203,200_

Je l’avais acheté à sa sortie, bien décidé à me lancer sans délai dans sa lecture, et un an après il est toujours dans ma PAL… Il est plus que temps de le découvrir !

Lors d’un voyage aux Philippines, Juan Diego Guerrero, écrivain célèbre et vieillissant, revit en rêves récurrents les épisodes de son adolescence au Mexique, à la lisière de la décharge publique de Oaxaca où lui et sa soeur Lupe ont grandi.

Infirme depuis le jour où une voiture lui a écrasé le pied, Juan Diego a en outre le coeur fragile; il prend régulièrement des bâtabloquants, qui le protègent des émotions, et occasionnellement du Viagra, car on ne sait jamais…

Des émotions, il en aura tout au long de son périple, notamment avec Miriam et Dorothy, mère et fille aussi désirables qu’inquiétantes.

Ballotté d’hôtels en aéroports, Juan Diego se remémore entre autres la mort de sa mère, femme de ménage chez les jésuites et prostituée à ses heures, « tuée » par une statue géante de la Vierge Marie; son adoption par un couple improbable rencontré dans un cirque, où son destin et celui de sa petite soeur extralucide basculent. Marqué par le hasard et l’inéluctable, ce destin s’accomplira peut-être dans une modeste église au fin fond d’un quartier pauvre de Manille.

Dépaysement assuré dans ce récit jubilatoire et débridé, qui se teinte de gravité lorsqu’il aborde les mystères insondables de la condition humaine.

Hunter – Roy Braverman

2018_THR_Hunter_COM_PLAT1Bandeau_RVB-534x800

Nouveauté du catalogue Hugo Thriller que je remercie pour cet envoi, l’ambiance distillée par la quatrième de couverture m’a convaincue de le découvrir.

Plus personne ne s’arrête à Pilgrim’s Rest. Une vallée perdue dans le Appalaches. Un patelin isolé depuis des jours par le blizzard. Un motel racheté par le shérif et son frère simplet. Un bowling fermé depuis longtemps. Et l’obsédant souvenir d’une tragédie sans nom : cinq hommes sauvagement exécutés et leurs femmes à jamais disparues. Et voilà que Hunter, le demi-sang indien condamné pour ces crimes, s’évade du couloir de la mort et revient dans la vallée. Pour achever son oeuvre ?

Après douze ans de haine et de chagrin, un homme se réjouit pourtant de revenir à Pilgrim’s Rest. Freeman a compris le petit jeu de Hunter et va lui mettre la main dessus. Et lui faire enfin avouer, par tous les moyens, où il a caché le corps de Louise, sa fille, une des cinq disparues.

Pilgirim’s Rest sera peut-être le terminus de sa vengeance, mais ce que Freeman ignore encore, au volant de sa Camaro rouge qui remonte Murder Drive, c’est qu’il n’est pas le seul à vouloir se venger. Et que la vérité va se révéler plus cruelle et plus perverse encore. Car dans la tempête qui se déchaîne et présage du retour de la terreur, un serial killer peut en cacher un autre. Ou deux.

La machine de Lord Kelvin – James P. Blaylock

61y1hRd3vlL._SX195_

« Intelligent et drôle, et surtout en avance sur son temps, le roman de Blaylock propose un univers steampunk fabuleux et des personnages encore meilleurs. Excellent. » Fantasy Book Review

Que feriez-vous si vous pouviez remonter le temps ? Dans les rouages mystérieux de l’incroyable machine de Lord Kelvin, réside le secret du temps lui-même. L’abject docteur Ignacio Narbondo serait capable de tuer pour mettre la main dessus, et le célèbre inventeur et explorateur Langdon St. Ives ferait n’importe quoi pour l’utiliser. Pour l’un, cela revient à dominer le monde, et pour l’autre, la fantastique machine représente le moyen de sauver sa bien-aimée des portes de la mort… Une trépidante course contre le temps commence dès maintenant !

Je te souhaite de belles lectures !

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Ibidouu dit :

    Un beau programme ! Le Joyce Carol Oates me tente particulièrement 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Merci ! Oui, j’ai hâte de m’y attaquer ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Isa dit :

    Une petite LC sur « La machine de Lord Kelvin »?

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Yes !! Avec plaisir ! Je te dis quand je le commence 😁

      Aimé par 1 personne

  3. LulaPapote dit :

    Bon mois de Juin à toi! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s