La drôle de vie de Zelda Zonk – Laurence Peyrin

Un livre bouleversant, émouvant. Un coup de coeur.

En lecture commune avec Isa la Rousse dont tu peux retrouver la chronique ici.

L’histoire

Et si tout le monde pouvait changer de vie ? Foutu mardi, foutue pluie… Sur cette route d’Irlande qu’Hanna a prise tant de fois pour aller à son atelier, c’est l’accident. À l’hôpital, la jeune femme se lie avec Zelda, sa voisine de chambre de 85 ans, positive et joyeuse, experte en broderie. Mais Hanna sent un mystère chez la vieille dame, qui esquive toute question précise sur son passé. Que peut-elle avoir à cacher, à son âge ? Bientôt, Hanna découvre que Zelda Zonk était le nom d’emprunt de Marilyn Monroe quand elle voulait passer inaperçue. Hanna sait bien que c’est absurde, Marilyn est morte il y a presque cinquante ans, et pourtant… Tout en menant l’enquête, Hanna commence à réfléchir au sens de sa propre vie. Est-elle vraiment épanouie dans ce hameau perdu, dans ce mariage routinier ? Si vraiment Zelda est Marylin, si elle a réussi à passer de la lumière à l’anonymat, pourquoi elle-même ne pourrait-elle pas changer de vie ?

Mon avis

Hanna a construit sa vie, bien rangée et tranquille. Un mari, un cottage dans un village tranquille en Irlande, un métier qu’elle aime… une routine bien rodée et en apparence satisfaisante. Un accident grave, des semaines d’hospitalisation et la rencontre avec Zelda et son fils Michael vont l’entraîner dans une crise existentielle, l’amenant à remettre en question tout ce qu’elle a construit.

Et si je m’étais trompée dans mes choix de vie ? Hanna va se poser cette question, encore et encore, tiraillée entre sa fidélité, sa loyauté et son amour pour son mari, et le coup de foudre qui lui tombe dessus. Comment réagir quand tout ce qu’on a construit menace d’exploser sous la force de la rencontre imprévue ? Hanna, terriblement émouvante, attachante, balance entre souffrance et euphorie, entre prise de conscience d’elle-même et de ses désirs, et volonté de maintenir l’existant.

Zelda, avec son expérience, ses secrets, va l’aider dans son cheminement, la guidant dans sa rencontre avec elle-même.

J’ai aimé la plume de Laurence Peyrin, la profondeur de ses personnages. Son ton, juste et délicat pour parler de ses grandes remises en cause que nous pouvons tous traverser un jour ou l’autre. C’est la grande force de ce roman : ce qui arrive à Hanna, personne n’est à l’abri d’en faire l’expérience. Et alors, en creux, on s’interroge : et moi, quel choix ferais-je à sa place ?

Je pourrais tout te raconter de ce livre, pour le plaisir d’en discuter avec toi pendant des heures, t’expliquer à quel point j’ai été happée par cette histoire, émue parfois aux larmes des réactions d’Hanna, de ses réflexions….

En bref

Un indispensable. Vas et lis-le !

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Isa dit :

    Elle est chouette, cette Hanna.
    Elle est complètement chamboulée mais parvient malgré tout à garder les pieds sur terre. Difficilement mais quand-même

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Oui ! Vivement qu’on lise la suite ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Isa dit :

        C’est quand tu veux!

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s