Shining – Stephen King

Un coup de foudre. De Shining, je connaissais le film. Le livre est une révélation. L’atmosphère, la profondeur et la complexité des personnages, la malfaisance de l’hôtel ont dépassé tout ce à quoi je m’attendais.

J’ai été ravie de faire cette lecture en compagnie de Maned Wolf du blog Déjeuner sous la pluie. Ca a été un vrai bonheur de partager mes impressions de lecture avec elle, d’autant que nous étions sur la même longueur d’onde. Tu peux retrouver sa chronique ici.

L’histoire

Quand on propose à Jack Torrance, ancien professeur et ancien alcoolique, un poste de gardien pour l’hiver à l’hôtel Overlook dans les montagnes du Colorado, il croit tenir là une chance de se racheter aux yeux de sa famille.

Il s’y installe avec Wendy, sa femme, et leur fils Danny, en espérant profiter de cette occasion pour écrire la pièce de théâtre qui le révélera au monde. Mais les démons de l’hôtel trouvent en Jack une proie presque trop facile pour poursuivre leur œuvre de mal, et il faudra le courage et le sixième sens étrange de son fils pour sauver in extremis ce qui pourra l’être.

Car Danny possède ce don de lumière de même que l’ancien cuisinier de l’hôtel, Dick Hallorann, et la conjugaison des deux fera reculer les forces du mal. Pendant un certain temps…

Mon avis

Oh mon Dieu ! Mais quelle claque ! Shining est un chef-d’oeuvre, un livre magistral qui m’a laissé sidérée. J’en ai aimé chaque mot, chaque idée, je crois que je suis tombée en amour pour ce livre.

J’ai retrouvé tout ce que j’adore chez King. Tout d’abord, cette façon qu’il a d’installer son lecteur dans le quotidien banal de ses personnages et d’insérer de toutes petites cassures en apparence insignifiantes mais de plus en plus fréquentes et qui nous entraînent inéluctablement, fatalement, vers la catastrophe finale. Dans Shining, j’ai beaucoup aimé que le basculement soit franc, brutal. D’un chapitre à l’autre, l’horreur s’installe et entraîne le lecteur dans son sillage, laissant le sentiment d’une chute dans un gouffre sans fin.

La complexité et la profondeur des personnages m’ont fascinée. Les Torrance sont une famille, mais ce sont avant tout trois êtres abîmés, isolés face à leurs démons et qui luttent pour essayer de les dépasser.

Jack bien sûr, le père, qui lutte contre l’alcoolisme qui les détruit lui et sa famille. Il essaie désespérément de sauver son couple, d’être un bon père. Sa lutte intérieure est terrible, contre lui-même, contre les démons de l’hôtel. Si au début son image à coller pour moi à celle de Jack Nicholson dans le film, elle s’est rapidement effacée, laissant place à l’image d’un homme infiniment plus complexe et torturé, qui tente de sauver ce qui reste en lui de bon.

Danny, le fils, qui se révèle le véritable pivot de l’histoire. Gamin solitaire, il possède le don de double vue qui lui permet de lire dans l’esprit des gens, et notamment de ses parents. Don qui lui permet de comprendre ma véritable nature de l’hôtel et ses secrets.

Wendy, la mère, est sûrement le personnage qui m’a le plus agacée pendant une bonne partie du livre. S’aveuglant sur l’état de son couple, minimisant les problèmes de son mari et de son fils, j’ai eu envie de la secouer pour qu’elle prenne conscience de la situation, qu’elle arrête de la laisser pourrir. Et pourtant, lorsqu’elle se transforme en mère courage, elle m’a émue.

L’Overlook Hôtel enfin, personnage à part entière du livre, dont chaque parcelle de mur, de tapisserie et de moquette suinte de malfaisance. Son omniprésence oppressante et maléfique, son rôle de geôle pour la famille Torrance, les présences qui le peuplent en font un être terrifiant.

Le huis-clos rend l’atmosphère lourde, irrespirable, amenant les caractères des personnages à leur paroxysme. Jouet de l’hôtel, Jack sombre, s’enfonce dans ses démons sous les yeux impuissants de son fils et de sa femme.

En bref

Un oeuvre magistrale, un coup de foudre. A lire absolument.

19 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Maned Wolf dit :

    Hahaha, c’est à croire qu’on a écrit nos chroniques ensemble ! Y a un sacré écho par ici 😀 C’était une lecture très très très sympathique, j’ai adoré en débriefer avec toi et j’ai hâte qu’on attaque Doctor Sleep !!

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      😂 Nos commentaires se ressemblent autant que nos articles !

      Aimé par 1 personne

  2. Il paraît qu’effectivement le bouquin est génial (et assez loin du film en fin de compte, tu confirmes ?). Tu me tentes bien bien, parce que même si j’adore le film qui reste un classique visuel, j’ai un profond problème avec le traitement des personnages dans le film justement. Et d’après ce que tu en dis, le livre apporte cette complexité qui manquerait !

    Bon ben bingo, j’suis convaincue !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Mais ouiiii !!!! Dans le film le gosse ressemble à un autiste, le père est un alcolo pur et dur et la mère ne sert à rien. Le livre est à 1 000 lieux de ça, avec des personnages complexes et profonds, tu vas te régaler 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Grâce à Ça, j’ai décidé d’accorder une nouvelle chance à King et voilà plusieurs chroniques qui vantent les mérites de Shining. Je vais peut-être en faire ma prochaine lecture de Stephen King, même si le film ne m’avait pas emballée plus que ça. Ta chronique fait vraiment envie en tout cas !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Merci ! 😊
      Ça m’a été conseillé aussi, il est dans ma wishlist 🙂
      Le livre est beaucoup plus profond et complexe que le film. Là où le film joue sur l’horreur brute de décoffrage, le livre utilise d’autres ressorts. Vraiment, je te le conseille 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Et moi, je te conseille vraiment Ça, ce livre a été un vrai coup de coeur (et une surprise totale car je ne pensais pas adoré un livre de King ainsi).
        Oui, c’est justement ce côté plus complexe qui m’attire et qui m’a convaincue de lui laisser une chance.

        Aimé par 2 personnes

      2. Alec dit :

        Oui, les films ne rendent pas justice à son talent d’auteur 🙂

        Aimé par 1 personne

      3. J’ai l’impression effectivement. Même si j’ai beaucoup aimé les adaptations de Ça, vues avant de lire le livre, je dois avouer qu’il y manque la profondeur du roman. (Cela dit, je ne suis pas fan de King pour autant. Je lui laisse de nouvelles chances après ma laborieuse lecture de Cujo et mon abandon de Carrie.)

        J'aime

  4. bookaddict dit :

    Un de mes préférés Du King

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Je n’ai pas encore beaucoup lu de livres du King, mais je pense que Shining restera dans mes préférés 😊

      J'aime

  5. Roseleen dit :

    Génial je note ! Je suis en train de dévorer « revival »…j’adooooore Stephen King !!! Belle semaine !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Super ! Je te lirai avec plaisir ! Belle semaine à toi aussi 😊

      J'aime

  6. Mon premier livre lu de Stephen King et j’ai beaucoup apprécié. Jack m’a tellement fait de la peine

    J'aime

  7. J’avais adoré le film que j’ai regardé il y a très très très longtemps ! Du coup je suis restée sur mes acquis et je n’ai jamais lu le bouquin. Mais ta chronique me donne vraiment envie de m’y plonger 😊

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s