La Dramaturge – Gaëlle Magnier

La semaine dernière, avec Isa (Le petit monde d’Isa), nous sommes parties à la rencontre de Aidan Taylor et Dorian Swanson, les protagonistes de La Dramaturge, premier livre de notre copinaute Gaëlle, blogueuse de Pause Earl Grey. Et bonne nouvelle pour toi, amateur de comédies romantiques et de romances historiques, ce livre est fait pour toi !

L’histoire

Dans le Londres victorien se cotoient deux êtres que tout oppose… Et pourtant.

Aidan Taylor rêve d’écriture et de théâtre. Son ambition ? Devenir dramaturge. Mais sa condition de femme constitue un réel obstacle face aux directeurs qu’elle sollicite pour produire sa pièce. Prête à tout pour vivre son rêve, elle n’hésite pas à sauter le pas et à troquer ses robes contre un pantalon et une redingote, dans le but d’être traitée de manière équitable.
Dorian Swanson est, quant à lui, un jeune dandy mélancolique poursuivi par ses propres démons. Sa dernière chance ? Prendre la direction du théâtre familial afin de prouver ses capacités à son père.
Entre aspirations et provocations, Aidan et Dorian vont devoir faire face aux caractères affirmés des comédiens de la troupe de l’Orpheus et aux conséquences de leurs agissements.
Aidan saura-t-elle choisir entre la passion et l’ambition ?

Mon avis

Léger et acidulé comme un macaron, La Dramaturge est un joli conte de fées dans le Londres du 19ème siècle et j’ai apprécié de nombreux éléments de ma lecture.

  • Le contexte historique. Londres à l’époque victorienne, foisonnant de vie, d’activité, en constante évolution, est présent sans être pesant.
  • L’évolution du rôle des femmes. Dans un 19ème siècle très conservateur qui ne voit en la femme que la mère et maîtresse de maison et la cantonne dans ce rôle, les premières ligues d’émancipation, réclamant principalement le droit de vote et la possibilité de travailler, apparaissent.
  • Les personnages. J’ai aimé le personnage de Dorian, dandy représentatif de cette génération victime du spleen si cher à Baudelaire et qui pour tromper l’ennui se réfugiait dans la décadence. Le courage et le culot d’Aidan, sa détermination, en font un personnage attachant que j’ai aimé suivre dans ses aventures. Les personnages secondaires sont bien construits, et apportent à l’histoire une véritable richesse. Fidèle à l’époque, le rôle des pères apparaît comme primordial. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Andrew, frère aîné d’Aidan, protecteur et progressiste.

J’ai regretté toutefois que le rôle de Lady Isabelle, mère de Dorian et appartenant à une ligue féministe, ne soit pas un peu plus exploité. De même, j’ai trouvé l’histoire d’amour un peu trop facile dans la deuxième partie, compte tenu de tous les obstacles séparant Dorian et Aidan.

En Bref

La Dramaturge m’a offert un joli moment de lecture, un conte de fée dans le Londres victorien. Entre conservatisme et évolution du rôle des femmes, Aidan se bat pour imposer l’idée que les femmes peuvent être les égales des hommes.

Si tu aimes les romans historiques et les comédies romantiques, ce livre est fait pour toi !

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Gaelle dit :

    Effectivement il y a des défauts que j’essaye de corriger pour le 2e historique (ce n’est vraiment pas évident ahah) En tout cas, je suis contente que les personnages t’aient plu ! Merci de ta lecture !!

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      J’imagine que c’est un travail de longue haleine 🙂
      Tu auras remarqué qu’il y a beaucoup plus de positif dans ma lecture 😊 J’ai passé un bon moment dans une période historique que j’apprécie, et j’ai aimé que tu montres la douce et lente évolution des mentalités.
      Je lirai le prochain avec grand plaisir 😘

      Aimé par 1 personne

      1. Gaelle dit :

        C’est vrai mais je prends aussi les critiques constructives pour essayer de m’améliorer 😀 J’ai hâte de mettre le point final du prochain :p

        Aimé par 1 personne

  2. Je ne lis pas ta chronique, j’ai peur de trop en lire et comme je veux me garder toute la surprise quand je le lirai… Je mets ta chronique de côté 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Je te comprends ! J’espère que tu passeras un aussi bon moment de lecture que moi 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. je n’ai aucun doute 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s