Ma PAL de février

le

J’avais prévu plusieurs articles pour cette semaine, à commencer par mes prévisions de lecture. Mon planning d’écriture était prêt, je retrouvais un rythme, j’était contente. Mais voilà que jeudi dernier, Mimosa a ramené à la maison une invitée encombrante, véritable squatteuse dont nous avons le plus grand mal à nous débarrasser : la grippe. Et patatras, adieu projets et lectures, je n’ai vu pendant 48h que la couleur de mes draps et des cachets de Doliprane.

Il est donc plus que temps que je te présente mes lectures de février. Une PAL résolument raisonnable puisque le mois est déjà bien entamé.

Frankenstein à Bagdad – Ahmed Saadawi

51G6OjxkklL._SX315_BO1,204,203,200_

Le titre de ce livre m’a pour le moins intrigué, la quatrième de couverture l’a emporté. Je l’ai commencé et j’ai hâte de t’en parler car je me régale.

Dans le quartier de Batawin, à Bagdad, en ce printemps 2005, Hadi le chiffonnier récupère des fragments de corps abandonnés sur les lieux des attentats pour les coudre ensemble. Plus tard, il raconte que la mystérieuse créature qu’il a fabriquée -« Trucmuche »- a pris vie et qu’elle écume les rues pour venger les victimes dont elle est constituée.

A travers les pérégrinations sanglantes de cet être monstrueux mais aussi capable d’humanité, Ahmed Saadawi, entre réalité et conte fantastique, superstitions magiques et croyances religieuses, dresse le portrait d’une ville où tout le monde a peur de l’inconnu et où la frontière entre le bien et le mal demeure toujours incertaine.

 

La mécanique du coeur – Mathias Malzieu

71At0LwJZGL

J’ai vu le film d’animation que j’avais adoré pour sa poésie et sa délicatesse, et je voulais découvrir la plume de Mathias Malzieu depuis un moment. Gaëlle l’a glissé dans le swap de Noël que nous avons fait, et la tentation était beaucoup, beaucoup trop grande pour que j’y résiste longtemps.

Edimbourg, 1874, le jour le plus froid du monde. A la naissance de Jack, son coeur gelé se brise immédiatement. Pour le sauver, la sage-femme qui l’a mis au monde a remplacé son coeur par une horloge. Depuis, il prend soin d’en remonter chaque matin le mécanisme afin qu’il ne s’enraye pas. Le garçon doit également éviter toute émotion, que ce soit la colère ou l’amour.

Mais sa rencontre avec une chanteuse de rue va bouleverser son existence.

La dernière nuit à Tremore Beach – Mikel Santiago

005237107

C’est en Irlande, dans un hameau reculé du comté de Donegal, que le célèbre compositeur Peter Harper est venu trouver refuge dans une maison isolée sur la plage. Pour s’accommoder d’un divorce orageux et renouer avec la musique.

Lors d’une nuit de tempête, au retour d’un dîner chez des amis, il est frappé par un éclair d’une rare violence. S’ensuit une migraine chronique qu’aucun traitement ne parvient à apaiser, suivie par de récurrents cauchemars sanglants ou apparaissent ses voisins et ses enfants qu’il attend pour les vacances. Ces rêves semblent l’avertir d’un danger imminent auquel personne n’est disposé à croire. Saisi d’un angoisse croissante lorsqu’il constate que jour après jour des pans entiers de ses visions nocturnes s’incarnent dans la vie réelle, il doit lutter seul contre la menace qui enserre désormais les siens.

Un rythme vertigineux, un suspense tramé au cordeau : un début fracassant pour une auteur déjà surnommé le « Stephen King espagnol ».

La Dramaturge – Gaëlle Magnier

CVT_La-dramaturge_3098

Il figurait déjà dans ma PAL de janvier mais j’ai été obligée d’en remettre la lecture, et pourtant j’y tiens beaucoup à cette lecture !

Dans le Londres victorien se côtoient deux êtres que tout oppose… Et pourtant.

Aidan Taylor rêve d’écriture et de théâtre. Son ambition ? Devenir dramaturge. Mais sa condition de femme constitue un réel obstacle face aux directeurs qu’elle sollicite pour produire sa pièce. Prête à tout pour vivre son rêve, elle n’hésite pas à sauter le pas et à troquer ses robes contre un pantalon et une redingote, dans le but d’être traitée de manière équitable.
Dorian Swanson est, quant à lui, un jeune dandy mélancolique poursuivi par ses propres démons. Sa dernière chance ? Prendre la direction du théâtre familial afin de prouver ses capacités à son père.
Entre aspirations et provocations, Aidan et Dorian vont devoir faire face aux caractères affirmés des comédiens de la troupe de l’Orpheus et aux conséquences de leurs agissements.
Aidan saura-t-elle choisir entre la passion et l’ambition ?

Je te souhaite de belles lectures… Et d’échapper à la grippe !

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Isa dit :

    Tu me diras pour la Dramaturge 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Julie Juz dit :

    Frankenstein à Bagdad me fait bien envie tiens ! Je note 🙂 Bonnes lectures.

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Merci ! Pour l’instant c’est un beau livre 😊

      J'aime

  3. v1r81 dit :

    Frankenstein à Bagdad est dans ma wish depuis la lecture commune du classique de Mary Shelley!

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Il est très très différent mais vraiment très intéressant 🙂

      J'aime

  4. J’ai hâte de lire ton avis sur la mécanique du cœur, il faut que je me le procure 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      J’espère un coup de coeur 🙂 on verra !

      Aimé par 1 personne

  5. La mécanique du coeur c’est mon livre de chevet, je crois que j’ai dû le lire 10 fois depuis sa sortie ^^
    J’ai aussi la dramaturge dans ma PAL mais pas eu le temps de le lire encore, hâte de voir ton avis

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      J’ai tellement aimé le film d’animation, j’espère que le coup de coeur va se reproduire avec le livre 🙂
      Je lis La Dramaturge avec Isa, on commence ce week-end, du coup, double avis tout bientôt 🙂

      Aimé par 1 personne

  6. Adlyn dit :

    J’ai beaucoup aimé La Mécanique du coeur et tu me rends toute aussi curieuse que toi avec Frankenstein à Bagdad ! Hâte de lire ton avis dessus !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s