Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles – Gyles Brandeth

L’histoire

En cette fin de siècle trépidante, Oscar Wilde, dandy éclairé, virevolte de mondanités en rendez-vous discrets, lorsqu’un drame vient bouleverser sa vie. Tandis qu’il s’apprête à écrire Le Portrait de Dorian Gray, il découvre dans un meublé le corps d’un jeune garçon de sa connaissance. Tout semble indiquer un meurtre rituel. Et en ami fidèle, Oscar Wilde s’est juré de ne pas trouver le repos tant que justice n’aura pas été faite pour Billy Wood.

Mon avis

Ma première rencontre avec Oscar Wilde s’est déroulée lorsque je devais avoir 10 ou 11 ans. Le portrait de Dorian Gray est tombé entres mes mains. Je l’ai dévoré d’une traite, et je suis tombée irrémédiablement amoureuse de son auteur. 30 ans plus tard, cet amour persiste.  Alors forcément, l’idée de passer tout un livre en sa compagnie était simplement irrésistible. Et le livre sur ce plan est une franche réussite. L’auteur nous décrit un Oscar Wilde feu-follet, pétillant, cabot, en un mot, l’Oscar Wilde que j’ai toujours rêvé de rencontrer.

J’ai aussi beaucoup apprécié la critique de la condition féminine dans l’Angleterre victorienne. Les femmes ne devaient pas travailler. Elles n’avaient pas non plus le droit d’étudier. Leurs ambitions et leur horizon devaient se borner à trouver un mari et entretenir le foyer. Gare à celle dont les rêves s’éloignaient de cette perspective ! Cela permet de mettre en perspective le chemin parcouru en finalement peu de temps, et qui reste toutefois terriblement fragile.

Le polar en lui-même est bien fait, à la manière d’Arthur Conan Doyle, Oscar Wilde étant accompagné du fidèle Robert Sherard, chargé d’être son biographe et ami indéfectible. L’écriture est enlevée, vive,  la lecture est plaisante, fluide, aisée.

En bref

Tu l’as compris, je me suis régalée ! Si tu aimes Oscar Wilde, ce livre est fait pour toi. Si tu aimes l’Angleterre victorienne, ce livre est également fait pour toi. Je sors enthousiaste de cette lecture et je te recommande vivement ce livre.

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Maned Wolf dit :

    Je te comprends, j’aime énormément ce cher Oscar aussi 🙂 et ton marque pages est très très joli, au passage 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      😁 Merci !
      Oscar… inimitable !

      Aimé par 1 personne

  2. Ibidouu dit :

    Je connais mal l’œuvre d’Oscar Wilde, il faut que je remédie à ce problème maintenant que j’ai ENFIN Le portrait de Dorian Gray dans ma bibliothèque. En tout cas ce polar me tente bien, je le note 🙂
    Merci pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Super ! Tu verras tu vas te régaler avec Le portait de Dorian Gray 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Je ne me souviens pas de tout, juste que je m’étais REGALEE de bout en bout. J’ai du lire les autres qui étaient vachement sympa aussi. Et maintenant, ça y est je me rappelle, j’avais rencontré l’écrivain au Salon du Livre y a des années et il m’avait dédicacé un des bouquins, mais surtout je me rappelle de cette petite espiéglerie dans son attitude, semblable à ses romans. C’était chouette !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Quelle chance d’avoir rencontré l’auteur ! J’ai bien l’intention de lire ses autres livres s’ils sont tous aussi sympas 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s