Quatre thrillers / polars à offrir à Noël

Toi aussi, il te reste des cadeaux à faire et tu n’es pas très inspirée ? Pas de panique ! Décembre sonne l’heure des bilans, et en me replongeant dans mes lectures 2017, je me suis dit que j’avais lu tout un tas de chouette livres qui feraient de fort jolis cadeaux ! Aussi, jusqu’à Noël, je vais te proposer des livres à offrir, en les classant par genre. On attaque aujourd’hui avec les thrillers et /ou polars. Il faut dire que j’ai vraiment fait de belles découvertes cette année dans ce genre.

  1. Mentor – Lee Matthew Goldberg

Lee-Matthew-GOLDBERG-Mentor

Je te l’ai présenté il n’y a pas longtemps, c’était un coup de coeur. Il m’a surtout marqué durablement, intégrant mon panthéon personnel des psychopathes les plus flippants.

L’histoire

Tout semble sourire à Kyle Broder, jeune éditeur dans une maison d’édition new-yorkaise. Lorsque Kyle est contacté par William Lansing, son professeur à l’université, il est ravi et décide de présenter son mentor à sa petite amie, Jamie. A cette occasion, William propose à Kyle le manuscrit d’un texte sur lequel il travaille depuis de nombreuses années.

D’abord enchanté à l’idée de le publier, Kyle est rapidement choqué par la perversité du récit, qu’il abandonne après en avoir lu quelques pages. Mais lorsqu’il en refuse la publication, William entreprend de ruiner la vie de son éditeur, s’en prenant successivement à son chat, sa copine et son auteur vedette.

Kyle est alors obligé de se replonger dans le roman de William, Devil’s Hopyard, et découvre que le livre fait sinistrement écho à l’histoire de la disparition non élucidée de sa petite amis à l’université. Et qu’il ressemble cruellement à la confession d’un criminel.

Mon introduction

Je te livre mon introduction, pour la suite il te suffit de cliquer sur le titre.

Jack Torrance,  Norman Bates et maintenant William Lansing. Shining, Psychose, Mentor. Quand la folie s’allie à l’intelligence, le mal s’incarne et la terreur est à son paroxysme. La malfaisance sans limite, cachée sous des apparences urbaines et charismatiques, horrifie. Il manquait un personnage à mon top 3 des psychotiques les plus terrifiants de la littérature, je viens de le rencontrer dans Mentor. Malaise, tension et peur m’ont accompagnée dans ce thriller dont la lecture se conclut par un coup de coeur.

2. Le tricycle rouge – Vincent Hauuy

004831166

Un de mes coups de coeur absolu cette année ! Une belle découverte qui m’a privée de sommeil tant je n’arrivais pas à le lâcher.

L’histoire

Noah Wallace est un homme usé, l’ombre du brillant profileur qu’il était jusqu’à ce qu’un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais une carte postale trouvée sur le lieu d’un crime atroce au Canada l’implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt.

Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix. Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?

Mon introduction

Jouissif comme une tranche de brioche au chocolat, percutant comme un café noir et fort après une nuit blanche, Le tricycle rouge, véritable page-turner, est un coup de coeur auquel je ne m’attendais pas.

Je me méfie toujours des prix littéraires, et Le tricycle rouge a reçu le prix Michel Bussi du Thriller 2017. Mais là, quelle découverte ! Il appartient à cette catégorie de livres qui te font regretter d’avoir une vie sociale et un boulot, tant tu veux ne rien faire d’autre que le dévorer tout cru, rongé par l’impatience de comprendre. Qui plus est habilement mené par le bout du nez par un auteur qui maîtrise à merveille l’art de balader son lecteur de fausses pistes en rebondissements, distillant habilement son intrigue, diffusant avec un art consommé angoisse, stress et inquiétude pour des personnages auxquels il est impossible de ne pas s’attacher.

3. Ne fais confiance à personne – Paul Cleave

41BPPBOtn9L._SX195_

Un superbe thriller qui joue magistralement avec nos peur les plus intimes. Encore un livre qui m’a tenu en haleine et m’a privé de sommeil.

L’histoire

Il y a pire que de tuer quelqu’un : ne pas savoir si on l’a tué.

Les auteurs de thrillers ne sont pas des personnes très fréquentables. Ils jouent du plaisir que nous avons à lire d’abominables histoires, de notre appétit pour des énigmes qui le plus souvent baignent dans le sang. Nous ne sommes pas très raisonnables. Ce jeu dangereux peut parfois prendre des proportions inquiétantes. Leurs ouvrages peuvent nous donner des idées regrettables, favoriser un passage à l’acte aux conséquences funestes. Eux les premiers, qui pensent connaître toutes les ficelles du crime parfait, ne sont pas à l’abri de faire de leurs fictions une réalité. Prenez par exemple Jerry Grey, ce célèbre romancier, qui ne sait plus très bien aujourd’hui où il en est. À force d’inventer des meurtres plus ingénieux les uns que les autres, n’aurait-il pas fini par succomber à la tentation ? Dans cette institution où on le traite pour un alzheimer précoce, Jerry réalise que la trame de son existence comporte quelques inquiétants trous noirs. Est-ce dans ses moments de lucidité ou dans ses moments de démence qu’il est persuadé d’avoir commis des crimes ? Quand la police commence à soupçonner les histoires de Jerry d’être inspirées de faits réels, l’étau commence à se resserrer. Mais, comme à son habitude, la vérité se révèlera bien différente et bien plus effroyable que ce que tous ont pu imaginer!

Entre Shutter Island (Dennis Lehane) et Un employé modèle, Paul Cleave signe sans conteste avec Ne fais confiance à personne son chef d’œuvre.

Paul Cleave est né à Christchurch, Nouvelle-Zélande, en 1974. Ne fais confiance à personne est son sixième roman publié chez Sonatine Éditions.

Mon introduction

Sombre comme un café noir et fort, tourmenté est tourmentant, Ne fais confiance à personne joue avec les peurs qui nous habitent profondément. Un thriller glaçant, terrifiant, qui t’absorbe tel un gouffre qu’aucun soleil ne saurait réchauffer. Un coup de coeur qui m’a valu quelques nuits blanches. Merci à Sonatine Editions et NetGalley pour cette lecture qui m’a totalement emballée.

4. Le portrait du mal – Graham Masterton

1004-portrait

Dernière lecture en date qui m’a emballée, c’est le cadeau idéal pour tout amateur du genre thriller / roman d’horreur.

L’histoire

Ils étaient prêts aux pires atrocités pour conserver l’éternelle jeunesse que leur conférait le portrait maléfique.
Un portrait de douze personnages au visage en décomposition… La toile est l’oeuvre d’un certain Waldegrave, ami d’Oscar Wilde et passionné d’occultisme, mais elle est sans valeur et plutôt médiocre.
Alors pourquoi la mystérieuse Cordélia Gray veut-elle à tout prix s’en emparer ? Quel est le secret du portrait ? Qui sont ces douze personnages ?
Vincent Pearson, l’actuel propriétaire du tableau, découvre un lien entre cette oeuvre démoniaque, et une série de meurtres particulièrement abominables qui secouent depuis quelques mois la Nouvelle-Angleterre…

Mon introduction

Chair de poule et sueur froide pour cette lecture horrifique. Le portrait du mal distille à merveille ambiance malsaine, événements glauques et terrifiants dans les paysages hivernaux enchanteurs de l’Est des Etats-Unis.

 

 

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Ibidouu dit :

    Belle sélection ! Le tricycle rouge me tente énormément *-*

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Le tricycle rouge est juste génial 😁

      Aimé par 1 personne

  2. Isa dit :

    Le dernier me tente bien ahahahah
    J’ai le Hauuy sur ma liseuse, et je me procurerais bien les autres ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      😂
      Le tricycle rouge est vraiment un de mes gros coups de coeur ! Les autres sont tops aussi, te connaissant, je suis sûre qu’ils te plairont, en particulier Mentor 😁

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s