20 ans avec mon chat – Mayumi Inaba

20 ans d’amour et de complicité, de stabilité dans l’impermanence. 20 ans de changements, d’évolution autour du pivot central de cette histoire d’amour. Avec une tendresse infinie, Mayumi Inaba raconte son chat, sa vie avec lui, et c’est très beau. Bulle de douceur et de sensibilité, parenthèse inattendue de sérénité dans un monde frénétique, 20 ans avec mon chat m’a subjuguée, envoûtée. Un livre cocon, douillet, un coup de coeur.

L’histoire

Tout a commencé avec la rencontre d’un chaton égaré. Une boule de poils vaporeuse accrochée de toutes ses griffes au grillage d’un jardin. Une chatte friande de sardines et de bonite aigre-douce, qui va s’introduire dans la vie de cette habitante de Tokyo pour très longtemps. Mî va partager avec elle quatre-vingts saisons, la rendre sensible à l’odeur du vent, aux signes de la nature, à la température de la lumière, et accompagner chacune des transformations de sa vie. Car ce roman étoilé de poèmes est aussi celui d’une femme traversée par la soif d’écrire, qui tous les soirs égrenait sur le papier des choses qui apparaissaient, ou disparaissaient, les yeux posés sur Mî blottie à ses côtés. La malicieuse chatte va se transformer, avec la vieillesse, en une belle endormie, et sa maîtresse, presque sans s’en apercevoir, va devenir écrivain…

Mon avis

Que de douceur et d’amour dans ce livre ! De sollicitude aussi. Avec un amour tout maternel, Mayumi Inaba observe Mî, ses habitudes, sa croissance et sa vieillesse. Elle nous raconte les sorties intempestives, ses inquiétudes quand Mî ne rentre pas le soir, les matous qui viennent la chercher…

Pour autant, il serait réducteur de ne voir en ce livre que le récit de l’amour d’une autrice pour son chat. 20 ans avec mon chat raconte aussi l’impermanence des choses, l’influence de Mî sur sa maîtresse, le deuil.

Car à observer Mî, la narratrice voit son rapport à la nature se transformer. Elle, la citadine, devient plus sensible aux saisons, à leurs odeurs, au temps qui passe. Dans un pays en mutation (le Japon de la fin des années 70 à la fin des années 90), elle organise sa vie autour de cette relation pivot essentielle et fusionnelle qui la lie à Mî.

J’ai trouvé ce livre d’une beauté et d’une tendresse bouleversantes, et je n’ai pas envie de t’en dire plus. Car je ne pourrais jamais te restituer l’atmosphère de ce livre, sa poésie. Jamais je ne pourrais te décrire à quel point il t’enveloppe de douceur, de sérénité, comme un moment de grâce et de plénitude suspendu hors du temps.

En bref

J’ai juste envie de te dire : fonce ! Lis-le ! Offre-toi cette bulle enchantée, ce délicat plaisir.

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Roseline dit :

    Merci ! Je vais l’acheter il a l’air si beau…bises !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Oui il est tellement poétique et tendre ❤ Je pense que tu passeras un merveilleux moment 😊 bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s