Burton & Swinburne L’étrange cas de l’homme mécanique – Mark Hodder

Ta prochaine lecture d’Halloween, voici ce que je te propose aujourd’hui. Une excellente surprise pour cette nouvelle enquête de Burton & Swinburne aux parfums d’ésotérisme et de mystère.

Au début de l’été, je te présentai avec délectation la première enquête de Burton & Swinburne : L’étrange affaire de Spring Heeled Jack, te racontant mon coup de coeur pour cet univers steampunk maîtrisé et abouti et ses personnages attachants. Gaëlle (Pause Earl Grey), ma compagne de lecture pour ce livre, avait beaucoup aimé aussi et nous nous étions promis de lire rapidement le second tome des aventures de Burton et Swinburne. Nous nous sommes donc lancées dans cette lecture, sans penser une seconde qu’elle collerait autant à la période d’Halloween. La chronique de Gaëlle est disponible ici.

L’histoire

Sir Roger Tichborne : perdu en mer.

Le voici de retour pour revendiquer la fortune familiale. Mais est-ce bien lui ? Pour les classes supérieures, c’est de toute évidence un habile escroc ; pour les ouvriers de Londres, c’est le héros du peuple… Mais pour Burton, il est avant tout au centre d’un complot visant à escamoter de légendaires diamants connus sous le nom d’Yeux de Nga. L’enquête le mènera sur le domaine maudit des Tichborne… et à la rencontre du fantôme d’une sorcière !

Entre un manoir hanté et les rues de Londres secouées par des émeutes, de l’Amérique du Sud à l’Australie, d’un incroyable vol de bijoux à une possible révolution, Burton et Swinburne affrontent de terribles forces pour mettre un terme à une conspiration qui menace l’Empire britannique. Leur enquête aboutit sur un final étonnant qui les verra combattre les morts, un ennemi à naître, et entrevoir le passé préhistorique et le futur déchiré par la guerre !

Mon avis

J’ai beaucoup aimé retrouver nos deux héros dans ces nouvelles aventures. L’auteur évite tous les écueils inhérents à une suite et nous offre un second tome bien abouti qui m’a totalement séduite. Pourquoi ?

L’univers steampunk, toujours très présent, est toutefois exploité différemment. A présent qu’il est bien installé, Mark Hodder pointe quelques points plus spécifiques à l’époque qu’il a crée, notamment toutes les thématiques tournant autour du spiritisme et de l’ésotérisme. C’est très bien fait, d’autant que l’auteur n’hésite pas à faire des parallèles pour mettre en exergue les différences majeures avec l’époque victorienne telle que nous la connaissons.

Les limites qu’il commence à faire apparaître sont très intéressantes en posant des questions liées à l’éthique, et parfois pas si éloignées de nos interrogations qu’il n’y paraît. Dans le premier tome, j’avais beaucoup apprécié les animaux messagers crées par les eugénistes. Ils m’ont à nouveau beaucoup fait rire. En revanche, l’exploitation des insectes m’a questionnée, le faisant oscillé entre tristesse et écoeurement.

Les personnages. Si le premier tome faisait la part belle à Burton au point que je me demandais pourquoi Swinburne apparaissait dans le titre de la série, cette fois-ci, le personnage de Swinburne est plus développé et devient aussi important que Burton. Les deux personnalités s’équilibrent, entre un Burton plutôt sombre et un Swinburne gai et facétieux. C’est un plaisir aussi de retrouver les personnages secondaires récurrents : Madame Angell la logeuse, l’inspecteur Trounce…

L’histoire, plein de rebondissements et de surprises, part un peu dans tous les sens telle un feu d’artifice et se dévore avec gourmandise. Tu peux très bien la lire sans avoir lu le tome 1, cela ne freinera pas ta lecture. En revanche, j’ai apprécié avoir lu le tome 1 avant car les rappels faits donnent l’impression de faire partie du cercle d’initiés des personnages, ce qui était très sympa.

En bref

Si tu aimes le steampunk et Halloween, ce livre est le combo parfait ! Sur un rythme endiablé, ce livre t’entraîne dans un Londres dominé par les eugénistes et les technologistes et ne te laissera pas reprendre ton souffle avant de t’avoir dévoilé la clé du mystère. Tu trembleras pour Burton et Swinburne, fort attachants, et tu souriras des facéties de Pox le perroquet. Un livre parfait pour l’automne et Haloween !

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Gaelle dit :

    Une nouvelle fois nos avis se rejoignent ! Pas très étonnant :p Ravie d’avoir partagé cette lecture commune avec toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Oui ! Moi aussi je suis ravie 😘

      Aimé par 1 personne

  2. Ibidouu dit :

    Je me le note, vos deux avis se rejoignent complètement et m’ont donné envie de lire les deux tomes 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Je pense que ça te plaira 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s