La Passe-Miroir tome 3, la mémoire de Babel – Christelle Dabos

Après un énorme coup de coeur pour les tomes 1 et 2 de la Passe-Miroir, Gaëlle (Pause Earl Grey) et moi n’avons pu résister bien longtemps à la tentation de lire le tome 3, au risque de trouver l’attente trèèèèèès longue jusqu’à la parution du tome 4.

Autant vous le dire, le tome 3 n’a fait que confirmer que je suis totalement fan de la série. J’ai retrouvé Ophélie et Thorn avec grand bonheur et me suis laissée entraînée dans la découverte de Babel et d’une intrigue avec des twists qui m’ont laissée bouche bée. Deux petits bémols tout de même : l’histoire a du mal à démarrer et pour la première fois, Ophélie m’a un peu agacé.

L’histoire

Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Mon avis

Hé oui, ami lecteur, alors que j’ai aimé sans réserve les tomes 1 et 2, je suis un peu plus modérée pour le tome 3. Attention, mettons-nous d’accord, j’adore toujours La Passe-Miroir, simplement il me semble que le tome 3 n’est pas le plus réussi de la série.

Pour tout te dire, j’ai trouvé la mise en place un peu longuette. La moitié du livre pour nous présenter Babel sans nous parler des vrais enjeux, j’avoue, j’ai été surprise. D’autant qu’Ophélie se retrouve seule, sans les personnages secondaires que j’aime tant. J’ai été désarçonnée de ne pas les retrouver, où seulement pour des passages éclairs. Archiblad, Gaëlle, Renard, Berenilde et Roseline m’ont manqué, je ne m’en fais pas mystère.

Et du coup, ce rythme un peu bancal se répercute sur le reste du livre, les évènements et twists se bousculant dans la deuxième partie.

Autre bémol, Ophélie elle-même. Je l’aime Ophélie, elle fait partie du top 5 de mes héroïnes préférées. Et pourtant, à un moment donné, elle m’a agacée. Ok c’est une handicapée du lien social et du sentiment affligée d’une timidité maladive. Mais ne pas comprendre à ce point-là les attentes de l’autre, ça relève quasiment de la mauvaise foi. Pour tout te dire, si c’était une de mes amies, je l’aurais secoué un bon coup histoire de la faire réagir un peu.

Bon, et à part ces deux bémols ? Et bien, que du bonheur, un véritable régal littéraire, comme d’habitude.

Parce qu’Ophélie, son écharpe gigoteuse et ses lunettes sentimentales, je les suivrais au bout du monde. Ophélie est toujours aussi attachante, Thorn toujours très complexe avec ce je-ne-sais-quoi d’irrésistible. Christelle Dabos réussit dans ce tome 3 à développer encore ses personnages, elle les fait mûrir, creuse leurs failles et leurs aspérités, et les rend un peu plus chers aux coeurs des lecteurs.

Quant à la découverte d’une nouvelle arche, et bien oui, se promener sur Babel c’est sympa, d’autant que cette arche est loin de ressembler à Anima ou au Pôle. Ultra cosmopolite, adoptant avec bonheur les technologies des autres arches qui l’intéressent, Babel est fascinante. Sous ses dehors libéraux et harmonieux, elle cache une société ultra contrôlée, hiérarchisée, stratifiée. Une société totalitaire, violente et répressive envers ses opposants. Une société qui fait croire à ses citoyens qu’elle les surveille pour leur bien…

L’intrigue enfin. L’enquête sur Dieu continue, offrant quelques réponses mais laissant encore planer de grandes zones d’ombre. Les rebondissements sont particulièrement réussis et surprenants. L’autrice reste fidèle à son style et aux twists dont elle a le secret, ce qui a fait mon bonheur.

Ma note : 18/20. Difficile d’en dire plus sans spoiler la moitié du livre. Si ce n’est pas encore fait, lit-le. Pour ma part, je me languis déjà du tome 4.

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Gaelle dit :

    Effectivement nos avis se rejoignent complètement ! Rendez-vous pour le tome 4 ? 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Bien sûr ! 😉

      J'aime

  2. Isa dit :

    J’ai moins accroché à celui-là, pour les mêmes raisons 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Je n’ai pas réussi à faire une chronique sur ce tome 3, mais je te rejoins totalement!
    J’ai aimé, mais moins que les premiers, et j’ai terriblement hâte aussi de lire le tome 4! 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. En fait, le truc est assez fréquent dans les séries, et il n’est pas rare que le lecteur éprouve à la lecture un sentiment d’essoufflement de la part de l’auteur. Je crois cela est lié à une politique éditoriale : tirer le maximum (financier) d’une série littéraire. L’astuce est simple pour cela : étirer l’histoire sur plusieurs volumes (d’où l’effet de redondance, de longueurs). Pour les lecteurs avertis, le procédé fini par être lassant.
    Merci alec pour cette chronique intéressante @+

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Je ne sais pas si on peut vraiment parler d’essoufflement ici. Je suis d’accord avec toi sur le fond et c’est pourquoi je lis très peu de saga. Disons que dans ce tome la structure narrative et le rythme sont étranges 🙂
      @+

      Aimé par 1 personne

  5. NovaBaby dit :

    *sifflote* Je n’ai toujours pas lu le tome 2.
    J’ai tellement, mais tellement adoré le premier que j’avais peur d’être en manque si je me ruais sur le deux en attendant le trois, et maintenant que trois est là, ben… J’ai peur que ça me fasse pareil pour le quatre. Je gère très mal la frustration. Même pas anticipation…

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Je te comprends, même si pour ma part je ne sais pas résister à la tentation 😁

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s