Throwback Thursday #22 Dans la peau d’un personnage

Hé ! Vous avez remarqué ? C’est jeudi ! Et ça a beau être les vacances (oui, ici, ce sont les vacances!), on ne se relâche pour autant ! En avant donc pour le Throwback Thursday de la semaine.

Un Throwback thursday inspirant et qui m’a beaucoup amusée :

Si je devais vivre dans la peau d’un personnage

J’ai joué avec l’idée de vivre dans la peau d’Arsène Lupin, ou de Sherlock Holmes, de me transformer en Jane Eyre ou Amory Clay, je me suis imaginée tour à tour aventurière ou enquêtrice… Je ne sais pas vous, pour ma part, je m’identifie régulièrement aux héros de mes lectures, mais à l’heure de faire un choix, il ne fallait pas se tromper.

Bon j’ai éliminé d’office tout ce qui porte crinoline (c’est inconfortable et on se prend les pieds dedans)

200

et tout ce qui porte des combinaisons en latex beaucoup trop ajustées sur le corps (pour cause de refus d’arrêter la gourmandise et parce que le sport et moi, ça fait approximativement 24)

w3d61tko563b41fe57449047088860-1

Finalement, si je devais vivre dans la peau d’un personnage, je choisirais Thursday Next, créée par Jasper Fforde. Pourquoi ?

1) Elle est l’héroïne d’une série en 7 volumes, bientôt 8 et ça, ça envoie du pâté !

2) J’adore son nom ! Et la série est complètement déjantée !

3) Elle jongle entre vie de famille et vie professionnelle (ah on me dit dans l’oreillette que cet aspect là ressemble étrangement à ma vie)

4) Elle travaille comme détective littéraire dans le monde des livres, littéralement, et ça c’est juste du rêve !

5) Elle est trafiquante de fromage à ces heures perdues (nous sommes dans une réalité dystopique) et franchement, dans un pays qui interdirait le fromage, je ferais sans doute comme elle !

6) Elle possède un dodo de compagnie, Pickwick, et rien que pour ça je veux bien vivre dans la peau de ce personnage.

La série des Thursday Next, petite présentation

IMG_20160610_132958[1]

La série débute en 1985, en Angleterre. Ici, le Royaume-Uni n’existe plus. L’Angleterre est une république avec, à sa tête, le premier président George Fromby, élu à la suite de la libération du pays des forces nazies. Le Pays de Galles est une « République Populaire ». La guerre de Crimée fait rage depuis plus de 130 ans. La Russie a toujours un Tsar et le parti Whig a encore sa place à la Chambre des Communes.

L’ingénierie génétique y est débridée. Ainsi les dodos de compagnie sont-ils répandus parmi la population. On peut assister à la migration des mammouths régénérés qui peuvent causer bien des dommages sur leur passage…. Les hommes de Néandertal n’ont pas échappé à cette fièvre généticienne. Leur comportement assez différent des homo sapiens, et leur « statut non humain » a donné lieu à une « Déclaration des Droits du Néandertal ».

Dans le décor quotidien, le Groupe Goliath est omniprésent. C’est une gigantesque compagnie tentaculaire qui semble fabrique la plupart des biens et services dans ce monde. Le Groupe agit également comme un gouvernement de l’ombre, en prenant en main des enquêtes policières d’envergure.

La police traditionnelle ne traite d’ailleurs pas les affaires considérées comme « trop particulières ». C’est le Service des Opérations Spéciales (O.S ou OpSpecs) qui s’en charge. Il est divisé en plusieurs sections plus ou moins obscures et nommées par ordre d’importance.

Une section OpSpec est dédiée à la littérature. Elle est chose très sérieuse dans cette Angleterre républicaine. Pour exemples, la polémique autour de la véracité de l’identité de William Shakespeare divise la société ; beaucoup de personnes changent de patronyme pour celui de leur auteur préféré ; on trouvera aussi dans les lieux publics des Shakesparleurs, machines à l’image de personnages connus de Shakespeare et placées dans des lieux publics comme les quais de gare, qui récitent conter paiement les tirades les plus connues de leur personnage.

Thursday Next, la trentaine et déjà héroïne de la guerre de Crimée, est détective à la Brigade Littéraire, la section numéro 27 des OpSpecs, communément appelée OS-27.

Elle est née et a grandi à Swindon. Sa mère Wednesday Next est une exécrable cuisinière. Son père, le Colonel Next, un « ancien » agent de la ChronoGarde, est absent du foyer familial. Elle a deux frères.

Les aventures de Thursday Next naissent d’un fait essentiel : la porosité entre la fiction et la « réalité ». Certains personnages de roman et personnes « réelles » peuvent « sauter » la frontière qui sépare les deux mondes.

On découvre ainsi que les personnages romanesques sont conscients de leur sort. Ils savent qu’ils sont dans un livre. On les entend souvent dire qu’on n’a pas besoin d’eux avant telle ou telle page, à la manière des acteurs de théâtre. Ils ont donc du temps pour avoir d’autres activités.

Le « Monde des Lives » possède aussi sa propre police, la jurifiction, qui s’assure de la bonne continuité de la narration et du respect du style propre à l’auteur et au genre littéraire de chaque livre.

Thursday Next, détective littéraire et passionnée de littérature, sera tout naturellement amenée à travailler pour le Jurifiction. ( Wikipédia)

Titre et synopsis des 7 volumes :

L’affaire Jane Eyre

Dans ce premier épisode, Thursday Next est appelée à travailler en dehors de la section spéciale littéraire, pour une autre section des OpSpecs. Elle est la seule à pouvoir reconnaître Acheron Hadès, un dangereux criminel aux pouvoirs particulièrement dangereux, dont l’image n’impressionne pas la pellicule. Thursday est de plus en plus personnellement impliquée lorsqu’une invention de son oncle se retrouve entre les mains d’Hadès : c’est un portail qui permet de voyager à l’intérieur des livres et Hadès entend bien s’en servir pour enlever un personnage – risquant de détruire une œuvre littéraire majeure – et demander la plus grosse rançon de tous les temps.

Thursday aura bien d’autres choses à accomplir, comme mettre fin à la Guerre de Crimée qui fait toujours rage en 1985, empêcher la Goliath Corporation (sorte d’omni-multinationale) de produire une arme dangereuse, et surtout… se battre pour récupérer Landen, l’homme qu’elle aime, qui a trahi son frère et qu’elle a tenté de chasser de sa vie.

Délivrez-moi

Le bonheur est de courte durée pour Thursday ! Un mystérieux ennemi, qui a le don de manipuler l’entropie (terme signifiant approximativement « les coïncidences »), tente de la tuer et elle est victime de chantage par la Goliath Corporation. Ils ont éradiqué Landen (ayant été tué dans le passé, c’est comme s’il n’avait jamais existé) et elle est la seule à avoir conservé des souvenirs de lui. Afin de trouver des réponses et parvenir à réactualiser Landen, elle va devoir apprendre à entrer dans les livres sans le portail de son oncle et intégrer la Jurifiction, la police interne des livres, sous la tutelle de Miss Havisham, personnage secondaire mais haut en couleurs du roman de C. Dickens Les Grandes Espérances.

Sans oublier, une fois encore, de sauver le monde !

Le puits des Histoires perdues

Enceinte et sous pression, Thursday accepte de se cacher temporairement dans le monde des livres. Elle intègre le Programme d’Échange de Personnages et s’établit dans un roman en cours d’écriture. Elle pense y être tranquille mais elle devra se battre pour éviter le démantèlement du roman où elle a élu domicile (il est tellement mauvais !), découvrir pourquoi les membres de la Police des livres se font décimer et enfin, lutter contre cet ennemi intime et mystérieux capable de s’attaquer à sa mémoire. Heureusement que Mamie Next, cette grand-mère pleine de surprises, est là pour l’aider.

Sauvez Hamlet

Fini, le temps du profil bas ! Thursday en a assez de la fiction et elle veut récupérer son mari éradiqué. Elle retourne dans le monde réel pour affronter le politicien Yorrick Kaine et le Groupe Goliath. Il lui faudra aussi, et encore, sauver le monde.

Le début de la fin

Quatorze ans se sont passés depuis la fin de la dernière aventure de Thursday. Nous la retrouvons mère de famille avec, entre autres, son fils Friday, un adolescent mollasson qui serait censé sauver le monde.

Les choses ont bien changé. La détective n’officie plus qu’au sein de la Jurifiction car la plupart des services OpSpecs ont été fermés. Dans le monde extérieur (aux livres), elle est devenue copropriétaire d’une entreprise de revêtements de sols « Moquettes Zénith ».

Mais le nombre de lectures de romans est en baisse constante depuis plusieurs années. Le Monde des Livres cherche un moyen de renverser la tendance.

Alors, Thursday devra s’extirper de situations bien complexes afin que l’humanité ne sombre pas dans l’abêtissement général, et bien sûr, encore une fois, éviter la fin du monde !

Le mystère du Hareng Saur

Cet épisode ne suit pas les aventures de la véritable Thursday Next, mais celles de la Thursday de fiction. Cette dernière devra empêcher un conflit entre le roman féministe et le roman grivois, tout en découvrant ce qui est arrivé à son homonyme du monde réel…

Petit enfer dans la bibliothèque

La détective littéraire Thursday Next en est sûre : c’est elle qui sera choisie pour piloter son ancien service, l’OS-27, fraîchement réhabilité. Au lieu de cela, elle se retrouve parachutée à la direction des bibliothèques du Wessex, objet de coupes budgétaires si sévères que la fermeture de la dernière filiale devrait intervenir à peine une semaine plus tard.
Une semaine, c’est aussi le temps qui reste à Thursday avant que son fils Friday ne se rende coupable d’un crime, et passe le restant de ses jours en prison.
Si elle veut éviter que sa vie ne bascule dans le chaos total, Thursday va devoir jouer finement la partie. Il y a fort à parier que cette semaine sera la plus longue de son existence…

Un univers riche et complexe, une détective littéraire, une porosité entre le monde des livres et le « monde réel »… Oui, définitivement, j’aimerais vivre dans la peau de Thursday Next ! What else ?

25 commentaires Ajouter un commentaire

  1. L’univers a l’air bien loufoque, j’adore 😀
    Et je note^^

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Oui, c’est déjanté à souhait 😁

      Aimé par 1 personne

  2. ça a l’air super sympa, je comptais tester la série un jour mais c’était assez loin et du coup ça remonte le livre dans ma PAL ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Oui c’est vraiment une série sympa ! Contente de l’avoir fait remonter dans ta PAL 🙂

      J'aime

  3. Junko dit :

    Une détective littéraire ? Alors là, j’ajoute cette série dans ma Wishlist 🙂
    Bonne journée et belles lectures ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Oui ! Franchement je suis un peu jalouse d’elle ! Elle a un job génial 😁

      J'aime

    2. Alec dit :

      Belle journée à toi aussi !

      J'aime

  4. Hahahaha excellent choix ! C’est clair qu’elle a un nom hyper classe en plus ! Je n’ai lu que le premier tome, ça m’avait bien plu mais prendre le temps de lire les 7 autres (8 autres), ça m’épuise d’avance :p

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Ouiii ! D’ailleurs dans la suite elle appelle son fils Friday !
      Je comprends mais 1 de temps en temps ça passe tout seul 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Ça marche super bien aussi, Friday comme prénom ! Je vais essayer de continuer à les lire alors 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Alec dit :

        Je te les conseille ! Ils sont aussi bien que le premier 🙂

        Aimé par 1 personne

  5. BettieRose dit :

    Wahou alors ça c’est de l’explication passionnée j’adore. Je ne connaissais pas du tout !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Merci ! J’espère que je t’ai donné envie de découvrir cette série 🙂

      J'aime

  6. juneandcie dit :

    Très très bon choix. Il faut absolument que je lise les autres volumes d’ailleurs. Tu m’as mis l’eau à la bouche !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Franchement, la qualité est constante 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. juneandcie dit :

        Alors je te crois les yeux fermés et j’en ferais mon goûter. 😉

        Aimé par 1 personne

  7. Wow, alors ça, si c’est pas un article complet dit donc ! Et le personnage, disons qu’il tombe le bon jour hein.. Thursday Next… Throwback Thursday… Hein.. Hein… Oui bon je sors ok. éè

    Non, sinon, plus sérieusement ! J’ai découvert ce bouquin par hasard sur booknode, je crois tout bêtement en rajoutant Jane Eyre dans ma liste de bouquin lu, et il me proposait l’Affaire Jane Eyre, et là, c’était grosse curiosité, j’ai cliqué, et je me suis dis : il me faut cette sériiiiiiie ! Au final, je ne l’ai toujours pas commencé, mais je la garde en tête bien précieusement ! Par contre, les couvertures sont un peu dégueu, mais ça va justement au côté wtf que cette série a l’air de posséder !

    Aimé par 2 people

    1. Alec dit :

      J’avais même pas fait le rapprochement avec le jour de parution ! Oui les couvertures sont totalement wtf, comme la série, ce qui finit par les rendre sympathiques !

      Aimé par 1 personne

      1. (Arf mince j’ai été trop vite à commenter xD )

        Aimé par 1 personne

    2. Oh la vache ! C’est fort ça ! Thursday/Thursday ! Tu l’as fait exprès Alec ? 😀

      Aimé par 2 people

  8. Super choix, j’avais complétement oublié cette saga!
    L’affaire Jane Eyre est extra, à lire ta liste, je m’aperçois que je n’ai pas lu tous les tomes. Vite il faut que je remédie à cela ;D

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Il me manque juste le dernier, mais il est prévu dans mes achats du mois prochain 🙂

      J'aime

  9. Maned Wolf dit :

    Ca a l’air tellement cool ! (Et moi aussi, je veux un dodo qui s’appelle Pickwick)

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      C’est sûrement une des idées les plus rigolotes du livre !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s