Throwback Thursday #17 Girl Power !

Hier nous étions le 8 mars, journée internationale des droits de la femme.  Déjà, je ne sais pas vous mais je trouve aberrant qu’il y ait besoin d’une journée des droits de la femme. En soi, c’est stigmatisant, non seulement cela nous renvoie à l’idée que nous ne sommes pas égales aux hommes, mais en plus l’idée sous-jacente, c’est que ce n’est pas près de changer puisqu’elle évite de prendre des décisions concrètes.  De plus, les journées mondiales en faveur d’une cause ou d’une autre pullulent, ce qui annule plus ou moins l’effet qu’elles pourraient avoir. Ainsi, la journée des droits des femmes voisine avec la journée internationale de la radio et de la télévision en faveur des enfants (6 mars) et les journées mondiales de l’audition et du rein (WTF ?) qui se tiennent toutes les deux le 9 mars….Bref, nous ne sommes pas sauvées ! D’autant que la journée des droits des femmes a subrepticement glissé pour se transformer en journée de la femme, machin ultra commercial  du genre un soutien-gorge acheté, une culotte offerte (c’est pareil pour la journée mondiale du rein à votre avis ? )

Les seules personnes qui pourront faire évoluer les droits des femmes, ce sont nous, les femmes, en s’affranchissant des caricatures et des stéréotypes. En éduquant nos filles – et nos garçons – différemment.

Mais revenons à nos moutons, je m’égare (enfin pas tant que ça !) Car aujourd’hui c’est jeudi ! Et c’est donc une nouvelle édition du Throwback Thursday ! Le thème choisit cette semaine par Bettie Rose , créatrice du concept, m’a doublement plus : il est en accord avec l’actualité d’une part, et d’autre part, je suis convaincue que les valeurs portées par les héros / héroïnes des livres peuvent durablement influencer les lecteurs. Vous l’aurez compris, le thème de cette semaine, c’est :

Girl Power !

( livre féministe ou héroïne)

Wonder woman

Et j’ai choisi de vous présenter Les vies multiples d’Amory Clay de William Boyd (oui, encore !) Un livre particulier pour moi puisque c’est le premier que j’ai présenté sur le blog, et car le personnage d’Amory est sûrement une de mes héroïnes préférées.

106969716_o

l’histoire contemporaine.

Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, la très jeune Amory Clay se voit offrir par son oncle Greville un appareil photo et quelques conseils rudimentaires pour s’en servir. Elle ignore alors que c’est le déclencheur d’une passion qui façonnera irrévocablement sa vie future.

Un bref apprentissage dans un studio et des portraits de la bonne société laissent Amory sur sa faim. Sa quête de vie, d’amour et d’expression artistique l’emporte bientôt dans un parcours audacieux et trépidant, du Berlin interlope des années vingt au New York des années trente, de Londres secouée par les émeutes des Chemises noires à la France occupée et au théâtre des opérations militaires, où elle devient l’une des premières femmes photoreporters de guerre.

Sa soif d’expérience entraîne Amory vers d’autres conflits, des amants, un mari, des enfants, tandis qu’elle continue à poursuivre ses rêves, à combattre ses démons.

A travers le destin singulier et l’objectif téméraire d’une femme indépendante et généreuse, William Boyd nous promène au gré des événements les plus marquants de l’histoire contemporaine.

Une ode magnifique à la liberté des femmes !

Pour vivre sa passion, se réaliser, Amory refusera le modèle de vie imposé aux femmes à l’époque pour se tourner vers une vision résolument différente et moderne. Difficile de vous en dire plus sans vous spoiler, ce qui serait dommage. Alors je vous dirai simplement que ce livre est sans conteste un de mes préférés dans l’oeuvre de William Boyd. C’est un roman fort, intense. Le foisonnement historique, l’émancipation des femmes donnent toute sa dimension à ce roman hors du commun. Amory Clay est très attachante, femme forte, indépendante, superbe, féministe qui s’ignore. Son histoire est tellement fascinante que je me suis souvent demandée s’il ne s’agissait pas d’une biographie !

Bref, un livre fort, féministe en diable, que vous porterez longtemps après l’avoir lu.

26 commentaires Ajouter un commentaire

  1. juneandcie dit :

    Je ne connais pas du tout cet ouvrage mais tu donnes envie de le lire. Et ma foi non on n’est pas sauvées. Comme dirait l’autre on n’est pas sorties des ronces.

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      🙂 Mission accomplie si je t’ai donné envie de le lire !

      Aimé par 1 personne

  2. juneandcie dit :

    Ah et je plussoie : Fuck à la récupération commerciale !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Oui, c’est le pire je crois, ce renvoi à ce cliché tenace que nous ne pensons qu’à griller notre salaire (ou celui de Monsieur Mari histoires de parfaire le cliché) en futilités et superflu.

      Aimé par 1 personne

  3. J’approuve totalement ton intro! Et je note ce livre, cet auteur me fait vraiment envie et ce livre aussi donc bingo! Est ce que tu as lu L’intérêt de l’enfant? Il me fait aussi très envie =D

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      William Boyd est un excellent auteur et ce livre est sans aucun doute un de ses meilleurs ! Tu vas te régaler !
      Non, je ne l’ai pas lu mais il a l’air poignant.

      Aimé par 1 personne

  4. N’ayant jamais lu de William Boyd (que dans ma tête pour une raison qui m’échappe je confonds avec John Irving et Richard Ford) je le note absolument ! L’occasion rêvée pour découvrir le bonhomme !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      J’ai hâte de savoir ce que tu en penses 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. Hélas oui, il y a encore du chemin à faire. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais la couverture me dit quelque chose ! Je vais me pencher un peu plus sur son cas 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      C’est une histoire prenante, une fois commencé, impossible de lâcher le livre !

      Aimé par 1 personne

  6. Nyxx G dit :

    Merci pour la découverte, il a l’air vraiment bien !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Je te confirme, c’est un bonheur ce livre !

      J'aime

  7. Gaelle dit :

    Bon je dois dire qu’entre le résumé, ton avis et la couverture, je suis complètement séduite…Je vais le noter tout de suite dans ma wishlist !!

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Yes ! C’est la deuxième fois que tu ajoutes un William Boyd à ta wishlist ! Bientôt une nouvelle adepte 😁

      J'aime

  8. Floly dit :

    ah je n’aurai pas pensé à Armory ! Mais tu as raison elle mérite sa place !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      C’est une féministe qui s’ignore !

      J'aime

  9. Le résumé et ta recommandation me donne vraiment envie de le découvrir 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      J’espère que tu te régalereras autant que moi ☺

      Aimé par 1 personne

  10. je ne connais pas du tout !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      C’est un livre à découvrir !

      J'aime

  11. Erinael dit :

    J’ai reçu ce livre au mois de février dans ma Kube, je ne l’ai pas encore lu mais c’est pour bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Je serai ravie de lire ta chronique !

      J'aime

  12. Ibidouu dit :

    Je ne comprends pas comment j’ai pu passer à côté de ce livre ! Ça sent le coup de cœur à plein nez *-*
    Merci pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

    1. Alec dit :

      Je lirai ton avis avec plaisir ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s