Les aventures de Tom Sawyer – Mark Twain : retour en enfance

 

Dès la lecture du titre, c’est toute une partie des mercredis après-midis de votre enfance qui resurgit. Un envie irrésistible de bonbecs vous saisit et ce générique trotte dans votre tête :

 

Et bien la lecture du livre fait le même effet ! J’ai retrouvé dans le livre l’atmosphère que j’adorais dans le dessin animé. J’en déduis que l’adaptation était très bien faite, mais c’est du livre que je vais vous parler.

L’histoire

Pour Tom Sawyer, il y a des choses vraiment plus importantes que l’école! Aller à la pêche, par exemple, se battre avec les nouveaux venus au village ou, plus important encore, retrouver son grand ami Huckleberry, qui mène une vie de bohème à l’image de son vagabond de père… Mais à force de se prendre pour des bandits et de faire des expériences de sorcellerie à la nuit tombée, Tom et Huck vont être mêlés à un véritable crime, avec de vrais assassins et un authentique trésor… Un chef-d’œuvre de la littérature américaine.

Mon avis

Mais quel chenapan ce Tom ! Qu’est-ce qu’il m’a fait rire ! Toujours à imaginer un tour pendable et à plonger sa tante Polly dans l’angoisse. La première partie, jusqu’à ce que Huck et Tom assistent à un meurtre, m’a beaucoup fait penser à La guerre des boutons. J’y ai retrouvé le même esprit : ce goût d’enfance où rien n’a plus d’importance que les jeux et la liberté qu’ils procurent. Tom est diablement attachant, de même que Huck et Becky. Il n’a pas son pareil pour entraîner ses amis dans des aventures rocambolesques et faire tourner les adultes en bourriques.

A partir du meurtre, une partie plus sombre débute : Tom et Huck sont terrorisés par Joe l’Indien et sont confrontés au dilemme de laisser condamner un innocent pour préserver leur sécurité ou de témoigner au péril peut-être de leur vie.

Cette peur s’adoucit lorsque les deux compères accompagnés de Joe Harper décident de fuguer. Réfugiés dans une île, au coeur de la nature, ils vivent des jours idéaux de jeux et de pêche, et seuls l’ennui et la tempête les ramèneront dans leurs foyers.

Pour les enfants, c’est un super roman d’aventures et l’occasion de découvrir un héros anti-conformiste, courageux et généreux.

En tant qu’adulte, un deuxième niveau de lecture est présent, tout aussi intéressant. Mark Twain l’a d’ailleurs écrit en première intention tant pour les adultes que pour les enfants.« Bien que mon livre ait surtout pour but de divertir garçons et filles, j’espère qu’il ne sera pas boudé pour cette raison par les hommes et les femmes, car je me suis également proposé de remémorer agréablement aux adultes ce qu’ils ont jadis été eux-mêmes, leurs sentiments, leurs pensées et leurs paroles, et dans quelles étranges entreprises ils s’engageaient parfois. » (Tiré de la préface des Aventures de Tom Sawyer)

Tom Sawyer permet en effet de découvrir la société américaine du 19ème siècle. Le roman se situe avant la guerre civile et donne un aperçu d’une société villageoise ségrégationniste et organisée en groupes sociaux bien distincts.

Le personnage de Becky est également typique de la représentation de la différence des sexes de cette époque : timide, faible et dépendante. Adorable, mais assez éloignée des petites filles d’aujourd’hui.

Surtout, Mark Twain a formidablement atteint son objectif : il nous ramène à notre propre enfance, aux bêtises que nous avons pu faire et aux sentiments et aux rêves qui nous agitaient.

En bref, un livre à mettre en toutes les mains !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s