Jane Eyre – Charlotte Brontë

 

Il est des rencontres bouleversantes, intenses, et dont on sait immédiatement, instinctivement, qu’elles nous marqueront pour toujours.

Dans ma PAL « Cet été c’est anglais » se trouvait Jane Eyre. Et dès les premiers mots, ce fut une évidence, comme un coup de foudre littéraire. Je venais de rencontrer LE livre. Au fil des pages, l’évidence s’est renforcée, et je vous présente donc aujourd’hui mon livre préféré, ce qui est franchement réjouissant !

danse-joie

L’histoire

Orpheline, Jane Eyre a été recueillie par les Reed, mais elle est la souffre-douleur tant des enfants que de sa tante. A 10 ans, elle est envoyée en internat au pensionnat de Lowood. Elle y rencontre une amie, Helen Burns, qui meurt de la tuberculose en raison des très mauvaises conditions de vie qui prévalent à l’internat.

Suite à une épidémie, les conditions de vie dans l’établissement changent et il devient un internat de qualité. Jane y reste 8 ans, 6 ans comme étudiante et deux ans comme professeure. Elle décide alors de changer de vie et devient la préceptrice d’Adèle, la protégée de M. Rochester, riche propriétaire de Thornfield Hall.

Au fil du temps l’admiration de Jane pour M. Rochester se change en un amour si fort qu’elle ne peut réprimer ses sentiments y compris lorsqu’elle pense qu’il veut épouser une riche héritière. Ce dernier est également très épris d’elle, mais le jour du mariage, Jane apprend que M. Rochester est déjà marié à une folle enfermée au 3ème étage de Thornfield Hall.

Anéantie, déchirée entre son amour et son sens du devoir, elle s’enfuit. Après être passée près de la mort, elle est recueillie par les Rivers et entame une nouvelle vie. Cependant, elle ne parvient pas à oublier M. Rochester, et décide de le retrouver. De retour à Thornfield Hall, elle découvre que la château a brûlé, incendié par l’épouse de M. Rochester. Elle a péri dans l’incendie, lui en est sorti grièvement blessé. Il vit seul dans un manoir isolé. Jane le rejoint immédiatement. Leurs sentiments sont intacts et plus rien ne s’y opposant ils se marient enfin.

happyend

Mon avis

Vous l’avez compris, j’ai adoré ce livre qui m’a totalement ensorcelée de la première ligne au dernier mot ! Le style de l’auteur, l’histoire et les personnages… tout était réuni pour ce coup de foudre.

La plume de Charlotte Brontë est d’une sensibilité bouleversante. J’ai éprouvé beaucoup d’empathie pour Jane ou M. Rochester, et j’ai été très touchée par les sentiments et les tourments qui les agitent.

Je me suis d’ailleurs fortement attachée aux personnages de Jane et de M. Rochester. A dire vrai, je me suis même identifiée à Jane dont le caractère emporté et passionné qui se cache sous une apparence raisonnable et raisonnée, ressemble beaucoup au mien. Sa lutte entre amour et sens du devoir, ses stratégies d’amoureuse, sa façon de passer outre les convenances la rendent très proche du lecteur et sympathique.

Enfin, au-delà des personnages, Jane Eyre est une sublime histoire d’amour, l’histoire de la rencontre de deux âmes sœurs qu’aucune vicissitude ne peut séparer.

Un roman magnifique, à lire et relire sans modération !

Alec

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s